Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Existe-t-il des massages chrétiens ?

8 Avril 2018 , Rédigé par CC Publié dans #Massages, #Anthropologie du corps, #Christianisme

Mes recherches en sociologie du corps (notamment mon livre sur les massages chinois) et en sociologie des religions (notamment mon livre sur les médiums), me font aujourd'hui croiser une question : des massages chrétiens sont-ils envisageables compte tenu du rapport à la "chair" particulier qu'implique le message christique.

Tout d'abord il convient bien sûr de préciser que la chair dans le christianisme n'est pas le corps, mais une notion plus vaste qui englobe toutes les intentions et volitions purement personnelles qui ne sont pas parfaitement en ligne avec la volonté divine. De là on peut déduire que le corps peut malgré tout oeuvrer à son bien-être pourvu que cela ne soit mis au service de l'Ego (de la chair), mais d'une capacité à mieux servir le créateur. C'est ce que certaines tendances "hérétiques" du christianisme (et notamment certaines branches new-age souvent influencées par les philosophies orientales et/ou les évangiles apocryphes), mais aussi des courants qui se veulent très "scripturaires", fidèles aux Ecritures canoniques.

C'est le cas d'un réseau de masseurs "Christian Massage" que j'ai trouvé récemment, situé dans l'Indiana, et qui comprend des masseurs américains, australiens et britanniques. Il appuie ses principes sur Matthieu 22:37 "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Pour autant on peut douter du fait que ce réseau suive une ligne "orthodoxe"... Dans son glossaire, il reprend à son compte des notions de médecine orientale (Chi, Ki, Prana) qui pour la plupart sont initialement indexée à des systèmes de pensée païens que le christianisme "classique" associe à un travail avec les démons. L'ancien médecin franc-maçon converti au catholicisme Maurice Caillet déclarait dans ses conférences que tout travail énergétique exposait à la manipulation de forces spirituelles dangereuses. Le réseau Christian Massage, lui, ne questionne pas les dangers possibles de ces traditions pour les chrétiens, et essaie seulement de les resituer (dans son glossaire) dans une perspective biblique, pour préciser que " la bible déclare que l'humanité a été imbibée d'une force de Dieu, le Saint-Esprit et que de cette force toutes les choses coulent. Dans toute la Bible, de nombreux exemples de guérison mentale, physique et émotionnelle sont documentés impliquant Jésus ainsi que d'autres dont la Foi (concentration mentale) et, dans la plupart des cas, l'imposition de mains (toucher physique), combinée avec les énergies innées du patient a pu aboutir à des résultats vraiment miraculeux."

L'explication "énergétique" des miracles a l'air très New age, de même que la référence aux synchronicités (la fameuse formule : on pense à un ami et il nous appelle parce qu'on est connecté à son énergie à travers l'univers). Puis le glossaire glisse vers une justification plus rationaliste des massages : les muscles retiennent le flux sanguin, les toxines ne sont pas éliminées etc. Il insiste sur la nécessité de restaurer des interactions humaines par le toucher qui restaure des équilibres. Il conclut sur une apologie de la réflexologie inventée par Murray Leinster alias William Fizgerald...

Sauf que ce Murray Leinster, par ailleurs auteur de romans de science fiction, n'était pas vraiment un chrétien très "recommandable"...

Leur forum de discussion mérite un coup d'oeil http://mindbodyspiritforum.info/user/Discussions.aspx?id=133761

Voilà qui rejoint les problématiques autour de Ste Hildegarde  http://www.chemins-sainte-hildegarde.fr/massage-non-medical/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A
Je me permets de réagir car, oui, aujourd'hui "tout travail énergétique expose à la manipulation de forces spirituelles dangereuses" mais il n'en a pas toujours été ainsi.

Les "notions de médecine orientale (Chi, Ki, Prana)" ne sont pas "initialement indexée à des systèmes de pensée païens" : nous confondons la représentation des attributs du divin avec des divinités et nous qualifions de paien des cultes qui étaient monothéistes à l'origine. C'est au fur et à mesure de la perte des connaissances que ces cultes ont tourné au paganisme.

Faut-il essayer de comprendre les connaissances (métaphysiques) originelles ou au contraire continuer à propager la forme hérétique qu'ils ont pris avec le temps, par méconnaissance de la vérité ?

Par exemple, les symboles qu'on qualifie aujourd'hui de symboles satanistes sont détournés de leur sens originel sacré.

De même, les contre-initiations qui existent aujourd'hui dans les sociétés secrètes prennent le contre-pied de véritables initiations qui étaient réservées à l'étude ésotérique de la tradition primordiale, (à la différence des religions qui ne s'occupent du coté exotérique).

Je recommande à tout chercheur de vérité de lire TOUS les ouvrages de René Guenon afin de nuancer ce rejet de tout ce que nous méconnaissons aujourd'hui, en cette sombre période de fin des temps.
Répondre
C
Merci beaucoup pour cette remarque. Moi-même qui ai dû une partie de ma libération en 2015 à des gens qui travaillaient sur les énergies subtiles, je ne peux pas avoir un point de vue tranché sur la question. Mais je demanderais quand même si, sur le plan biblique, ces énergies ne tombent pas dans la même catégorie que les "stoicheia" astrologiques - voir mon dernier billet sur la Lettre aux Galates ici http://down.under.over-blog.com/2019/10/saint-paul-les-stoicheia-l-astrologie-et-la-deesse-mere.html